Avec cet article, je vous propose de laisser la voiture de côté contre des idées de randonnées accessibles en train. A l’heure des contraintes énergétiques, il est judicieux de penser ses déplacements, y compris pour ses activités favorites. C’est parti pour un tour d’horizon dans toute la France !


Je me souviens de mon départ à l’arrache pour ma première randonnée bivouac de 2 jours en 2012 depuis mon domicile au centre ville de Versailles.

En effet, voguant vers Mulhouse, je m’étais naturellement dirigé vers la gare de l’Est avant de me rendre compte que la gare de départ était celle de Lyon, comme l’attestait mon billet de train. Bien évidemment il était trop tard pour me rendre à la bonne gare et je dus acheter un nouveau billet pour me rendre à destination.

En effet, à l’époque en bon parisien, le train était mon moyen de déplacement quotidien et faisait même partie de ma vie. Sans m’en rendre compte, j’anticipais déjà des problématiques maintenant contemporaines: celle de voyager de façon la plus neutre du point de vue carbone, bien avant d’avoir écrit le billet pour voyager sans avion en Europe et un peu au delà.

voyager_sans_avion

En cela, le train en France est un bon élève puisqu’il n’émet que 1,73 à 25,9g CO2/km/voyageur (source) en fonction du type de train et de l’énergie utilisée. Si l’on compare avec les 150g CO2/km d’une voiture personnelle, la différence est flagrante. Cependant, voyager en train pour se rendre au départ d’une randonnée n’est pas forcément pratique, loin de là. Très souvent, l’on ne peut se passer de la voiture personnelle même si l’offre de transport en communs pour le départ de randonnées s’organise de mieux en mieux, et de plus en plus interconnecté avec une gare de train. Si vous devez continuer à utiliser votre voiture personnelle, peut-être pouvez-vous considérer de partir en petit groupe ou de faire du covoiturage afin de maximiser le taux de remplissage ?

Dans cet article, je vais mentionner 13 idées de randonnées itinérantes de plusieurs jours, accessibles depuis une gare de train, ou alors avec quelques minutes de navette/et ou de stop. Quelques précisions toutefois:

  • j’ai essayé d’inclure l’ensemble du territoire français se prêtant bien à la randonnée, de la montagne au littoral préservé
  • certaines randonnées demandent également une marche d’approche avant de véritablement s’engager en montagne.
  • cette liste ne se veut pas exhaustive mais permettra peut-être à votre imagination de trouver des nouveaux circuits en fonction des gares de trains
  • j’indique pour chaque itinéraire la gare de départ et d’arrivée de la randonnée
  • je fournis également des traces GPS que j’ai concocté de moi-même. Attention cela n’exonère pas d’avoir une carte sur soi, mes tracés GPS comportent des imprécisions

Et puis après être allée randonné depuis la porte du train, pourquoi ne pas aller skier devant la porte du train dans cet article sur les stations de ski accessibles en train ?

Sommaire des randonnées accessibles en train

Crêtes des Vosges sur le GR5

Gare départ: Saint Amarin – Gare arrivée: Metzeral

Cette randonnée est la première réalisée avec bivouac afin de tester mon équipement. Elle convient bien pour un WE au départ de Saint Amarin qui est joignable depuis Mulhouse. Cette randonnée sillonne les crêtes des “hautes” Vosges entre le Grand Ballon, le Markstein, le Rainkopf et le Hohneck avant de descendre dans une vallée presque alpine vers Metzeral. L’automne semble être la saison idéale et le détour au lac de Blanchemer vaut franchement le coup. Que cela soit à l’aller ou au retour, ces deux petites lignes de train traversent une Alsace pittoresque, de la plaine aux premiers vallons.

Distance/D+/Durée: 44 km – 2400 – 2/3 jours – TOPO sur cette randonnée bivouac dans les Vosges

Traversée du Haut Jura GTJ

lac_des_rousses

Gare de départ: Bellegarde en Valserine – Gare d’arrivée: Morez

J’ai fréquenté de nombreuses fois le Jura pour des vacances en ski ou lors de petites escapades salvatrices à vélo. Mais excepté pour une randonnée de 2 jours dans le Jura, je n’ai jamais vraiment parcouru le massif et plus particulièrement le parc naturel régional du Haut Jura. L’itinéraire que je propose reprend le tracé de la GTJ mais vous permet de rejoindre de part et d’autre une gare ferroviaire. A vous alors le Crêt de la Neige, le sommet du Jura et les longues immersions en forêt. Comme le dénivelé est peu conséquent, cette randonnée est très accessible. Notez qu’à Morez, vous récupérer une belle ligne de train, celle des Hirondelles avec de beaux viaducs.

Distance/D+/Durée: 105 km – 4000 – 5 jours  – Trace GPS et voir le site de la GTJ

Traversée Hauts plateaux du Vercors

Gare départ: Clelles Mens – Gare arrivée: Die

J’ai arpenté de nombreuses fois les hauts plateaux du Vercors, une fois en venant en train depuis Paris. Depuis Grenoble, le trajet est magnifique au sein du Trièves et vous avez largement le temps de bien admirer le paysage. La gare de Clelles-Mens est bien pratique puisque située à 2/3 kilomètres du village de Chichilianne. Au pied du mythique mont Aiguille, symbole du Vercors, le village est le départ de nombreux sentiers menant aux hauts plateaux. Une fois dans la plus grande réserve française, l’itinéraire vous fait passer par le pas de l’Essaure, la cabane de Chaumailloux, Montaveilla, le Grand Veymont, la cabane de Pré Peyret, le Pison et Glandasse avant de redescendre du Die.

Distance/D+/Durée: 58 km – 3200m – 3/4 jours – Trace GPS

en_route_pas_aiguille

Traversée de la Chartreuse

village_chartreuse

Gare départ: Grenoble – Gare arrivée: Chambéry

Quoique de plus cool que de rentrer à la maison à pied depuis Grenoble ? Depuis le pied de la Bastille avec un ami, nous avons traversé du Sud au Nord la Chartreuse en passant par la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse. Nous avons fait deux détours: par la dent de Crolles et par le mont Granier ce qui ajoute de la distance au total. Cela reste bien sur optionnel. Le bivouac est réglementé puisque des arrêtés municipaux interdisent cette pratique durant l’été. Finalement cette traversée est assez sauvage dans sa partie centrale. Le seul point à surveiller est l’accès à l’eau, éternel problème des massifs calcaires.

Distance/D+/Durée: 74 km – 4100 – 3/4 jours – Mon topo de la traversée de la Chartreuse

Tour des Aiguilles Rouges

Gare départ/arrivée: Col des Montets (train du Mont Blanc Express)

En 2011 au retour de mon ascension du Mont Buet dont l’itinéraire s’approche de peu, j’étais redescendu à Martigny depuis Vallorcine pour une virée spectaculaire à travers les gorges du Trient. Une expérience que je recommande pour fêter la fin de votre tour des Aiguilles Rouges. Il offre un balcon splendide face au Mont Blanc notamment au fameux et très fréquenté lac Blanc. Trois réserves naturelles sont traversées assurant une ambiance sauvage.  Si l’on préfère le calme, cette randonnée est plutôt à réserver hors saison, Chamonix attire tellement la foule. Le topo présenté présente aussi l’avantage d’être réalisable de refuge en refuge.

D+/Durée: 3600m – 4 jours – TOPO

aiguilles_rouges

Tour des Aiguilles du Dévoluy

aiguilles_devoluy

Gare départ/arrivée: Lus La Croix Haute

Cet itinéraire est une variante du randonnée bivouac autour des aiguilles du Dévoluy que j’avais réalisé lors d’un automne. Il est parfait pour quiconque aimant la tranquillité, le sublime vallon de la Jarjatte ou les éboulis “corses” du col des Aiguilles avant de fréquenter les alpages désertiques du Dévoluy restent encore secrets. Détour possible au Grand Ferrand depuis le col de Charnier. Puisque le départ se fait depuis la gare, le parcours est logiquement plus long. Mais avant vous en aurez pris plein la vue avec la lenteur du train depuis Grenoble pour vous acheminer à la gare de Lus La Croix-Haute, située un peu au milieu de nulle part.

Distance/D+/Durée: 45km – 2600 – 3 jours – Trace GPS

Traversée de la Vanoise

Gare départ: Modane – Gare arrivée: Landry

De la Tarentaise à la Maurienne par le parc national de la Vanoise, c’est le programme de ce trek. D’ores et déjà vous pouvez savoir que les trajets en train de chaque côté sont somptueux, même si côté Tarentaise, on pourrait revendiquer le surnom de tortillard. J’avoue mal connaître l’itinéraire en question, exceptée la partie Landry – col du Palet pour l’avoir fréquenté lors d’un été ou je travaillais à Peisey-Nancroix. Le trajet présenté est réalisable uniquement de refuge en refuge, le bivouac n’est autorisé uniquement qu’à certains refuges, bien vous renseigner alors. Peut-être privilégier ce trek après les vacances estivales ?

D+/Durée:  8500m – 10 jours – TOPO

GR96 – Traversée des Bauges

bauges

Gare départ: Albertville – Gare arrivée: Aix-les-Bains

Je fréquente régulièrement et en toutes saisons les Bauges. On peut considérer le parc naturel régional comme un massif de moyenne montagne, mais attention les sommets “2000” demandent précision et attention face au vide. J’ai trouvé ce topo bien fourni sur expemag un portail sérieux d’amateurs d’activités de plein air. Vous n’êtes pas obligés de suivre stricto senso le parcours, par exemple, l’Arcalod, parfois périlleux peut être évité. Le parcours est prévu pour 3 jours, mais vous pouvez facilement l’allonger d’une journée pour qu’il soit moins sportif, à noter que le bivouac est interdit dans la réserve de chasse et de faune sauvage.

Distance/D+/Durée: 66km – 5300 – 4/5 jours

GR400 – Monts du Cantal

Gare départ/arrivée: Murat

Il fallait bien inclure quelques randonnées du Massif Central dans cette liste. Le gros avantage du GR400 Monts du Cantal est son accès en train au départ de Murat. Il s’agit d’un tour connu, donc les possibilités d’hébergement ne manqueront pas, cela reste à voir pour le ravitaillement. Vous évoluerez dans des paysages volcaniques au sein des pâturages sur des sentiers faciles notamment au travers du célèbre Puy Mary, le Prat de Bouc et la vallée de la Jordanne. toutefois, il convient de prendre en compte le dénivelé toutefois assez conséquent. Prévoyez également de bons vêtements, car vous serez souvent à découvert, sans possibilités d’arbres pour se réfugier en cas de vent et de pluie.

Distance/D+/Durée: 132 km – 7600 – 7/8 jours – TOPO

buron_aubrac

GR70 – Chemin de Stevenson

stevenson

Gare départ: Le Puy en Velay – Gare arrivée : Alès

Cet itinéraire de moyenne montagne, le GR70 est un excellent moyen de se familiariser avec la randonnée itinérante. Tout est bien organisé pour vous faciliter la vie entre ravitaillement et hébergement que cela soit en gîte ou en camping. Vous traverserez plusieurs pays du Massif Central: le Velay, le Gévaudan, le Mont Lozère et les Cévennes. Ce dernier peut se targuer d’être le plus grand parc national en France. La meilleure saison à mon sens serait le printemps, évitez l’automne à cause de risques d’épisodes cévenols. Les gorges de la Loire précédent l’arrivée en train au Puy-en-Velay tandis qu’au retour, l’on verra les montagnes s’éloigner progressivement.

Distance/D+/Durée: 274 km – 7700m – 10/12 jours – Trace GPS et voir le site de l’organisateur

Tour des Pérics

Gare départ/arrivée: Porté Puymorens ou Hospitalet-près-l’Andorre

C’est la petite pépite que j’ai trouvé l’année dernière. Une magnifique randonnée quasiment sauvage dans les Pyrénées Catalanes durant 5 journées franches. Même si depuis Porté Puymorens un jet d’auto-stop dépanne pour commencer la randonnée, cela ne change rien au long et improbable parcours réalisé en train pour arriver là. Venez à l’automne et vous serez assurés d’avoir de magnifiques couchers de soleil sur les nombreux lacs qui jalonnent le parcours. Clou du spectacle: l’ascension du Pic Carlit, toit des Pyrénées-Orientales qui offre une vue à 360° sur toute la Cerdagne, le Capcir et même l’Aneto se fait apercevoir !

Distance/D+/Durée: 58 km – 3300m – 5 jours – Mon topo le tour des Pérics

refuge_en_bays

GR34 la côte d’Emeraude

bateau

Gare de départ: Saint Malo – Gare d’arrivée: Saint Brieuc

A part le Cotentin et quelques balades en Bretagne, je n’ai jamais été randonné sur le sentier des douaniers de la côte Atlantique et de la Manche. Mais je ne me voyais pas exclure ces randonnées de ma sélection. Rien que le départ à Saint Malo vaut le coup, puisque avant même d’avoir marché un seul pas sur le GR34 vous risquez de passer une demie-journée à visiter le cœur historique de la ville portuaire. Ensuite, sur votre chemin vers Saint Brieuc vous attendent une succession de caps dont le fameux Cap Fréhel. Vous traversez de nombreux villes et villages, le ravitaillement et l’hébergement ne seront d’aucun problème !

Distance/Durée: 164 km – 6/7 jours – Trace GPS

Sentier des Douaniers du Cotentin

Gare départ: Cherbourg – Gare arrivée: Granville

Je me rappelle d’une virée en WE avec un ami organisé au dernier moment. Nous avions pris le train pour Cherbourg avant de marcher sur une journée et demie vers le cap de la Hague, enfin précisément au phare de Goury. Avant de revenir en auto-stop. Non loin de là, le nez de Jobourg et les nombreuses baies qui jalonnent la côte Ouest aura fini de vous émerveiller. Je ne connais pas bien les possibilités de logement, il faudrait se renseigner sur le topoguide de la FFR mais des hébergements doivent exister sur le parcours, ou du moins avec un rapide détour. Pareil pour le ravitaillement, le parcours reste relativement sauvage et ne traverse que peu de villages dans sa partie Nord.

Distance/Durée: 210 km – 8/9 jours – Trace GPS

cotentin