Du haut de ses 2 087 mètres d’altitude, le mont Aiguille se voit plébiscité par les amateurs de randonnée. Sa forme particulière domine le Trièves et fait partie du massif du Vercors. De nombreux points de vue, notamment depuis le balcon est des hauts plateaux du Vercors, offrent des sensations spectaculaires. Mais quel itinéraire choisir ?


Depuis mon arrivée dans les Alpes, j’ai eu l’occasion de parcourir régulièrement le parc naturel régional du Vercors, terrain parfait pour des randos sauvages. Pour cet article, je vous ai préparé plusieurs circuits de randonnée autour du mont Aiguille au départ de Chichilianne. Leurs durées vont de : 

  • Une journée : le tour du mont Aiguille par le col de l’Aupet et un autre parcours par le pas de l’Aiguille.
  • 2 à 3 jours : les hauts plateaux du Vercors avec des panoramas sur le mont Aiguille.

Où se trouve le mont Aiguille ?

Déjà, avez-vous révisé vos classiques avec cet article pour Tout savoir sur le mont Aiguille

Par rapport au parc naturel régional du Vercors, le mont Aiguille se trouve détaché de la réserve naturelle des hauts plateaux sur le flanc est. Il fait partie de la région naturelle du Trièves dans le département de l’Isère et au sud de Grenoble. Il se situe à la limite avec les Alpes du Sud (plus précisément au col de la Croix-Haute). Le massif voisin du Dévoluy (partagé entre Drôme, Isère et Hautes-Alpes) est lui aussi composé de roches calcaires. Ainsi, le dôme fait face à l’Obiou et le Grand Ferrand, deux ascensions alpines réservées aux randonneurs expérimentés.

La forme monolithique longue de 900 mètres et large au maximum de 130 mètres provient d’éboulements successifs. Le sommet mesurait auparavant 2 097 mètres. Dorénavant, il se grimpe uniquement en escalade de grandes voies. Il convient d’être sérieusement équipé, voire accompagné pour cette course d’alpinisme très courue. Ne tentez surtout pas l’ascension avec vos chaussures de randonnée, pas du tout adaptées. Aucun sentier balisé n’aboutit au sommet.

randonnée mont aiguille pas-aiguille
randonnée mont aiguille mont-aiguille-hiver
randonnée mont aiguille rando-pas-de-laiguille

Si vous souhaitez découvrir d’autres randonnées pédestres dans le même secteur, je vous conseille également :

Le tour du mont Aiguille, une randonnée facile d’une journée dans le Trièves

  • Distance: 18 km
  • Dénivelé: 1 000 m
  • Durée: 6 heures
  • Difficulté: Aucune. Le balisage est très bien indiqué
  • Cartographie: La carte topographique IGN 3236OT « Villard de Lans »
  • Départ/Arrivée et accès : parking de la Richardière à Chichilianne

Bien qu’elle paraisse longue sur le papier, cette randonnée s’envisage avec des enfants « bons marcheurs ». De longues portions sur des pistes forestières permettent d’engranger les kilomètres facilement. La section ascendante et descendante du col de l’Aupet se déroule sur un sentier de randonnée bien marqué et sans difficulté.

Bien entendu, un dénivelé positif de 630 mètres pour parvenir au col de l’Aupet qui culmine à 1 627 m vous attend. Vous approchez alors du pied du mont Aiguille, finalement moins spectaculaire qu’au départ de la randonnée au parking de la Richardière. Une fois que vous atteignez le hameau de la Bâtie, la partie la plus difficile se trouve derrière vous.

Une succession de pistes forestières s’annonce avec des sections sur routes goudronnées, avec notamment l’ascension du col des Pellas. Les forêts de résineux (pins, sapins, mélèzes) obstruent les vues sur la face sud du mont Aiguille mais soyez sans craintes, vous le verrez sous toutes ses coutures. Vous franchirez quelques hameaux comme Trézanne et la Ruthière.

Mon avis : j’ai effectué cette rando en septembre 2016 et malheureusement, le sommet était bouché. Les forêts épaisses et les longues pistes amoindrissent l’intérêt de cette randonnée. Elle convient idéalement à ceux qui veulent une longue balade de moyenne montagne sur des sentiers balisés.

randonnée mont aiguille tour-du-mont-aiguille

Avec ces agences de voyage partenaires, enfilez le sac à dos l’esprit tranquille ! Elles s’occupent de tout ! *

Itinéraires de rando sur les hauts plateaux du Vercors au départ de Chichilianne

Dormir en bivouac ou en cabane non gardée

Le problème majeur d’un massif calcaire réside en la rareté de l’eau. Envisagez de camper en dehors des périodes de l’été, seules deux sources d’eau se situent sur ce parcours : 

  • au pas des Bachassons ;
  • à la cabane de Chaumailloux.

Voici les abris qui peuvent vous accueillir : 

Cependant, ayez en tête qu’elles restent prises d’assaut à tout moment. À vous de juger si vivre dans un petit espace vous semble supportable. Ce n’est pas notre cas et nous avons naturellement envisagé le bivouac. Ce dernier est autorisé dans la réserve des hauts plateaux, mais je tiens à préciser, comme d’habitude : 

  • attendez le soir pour établir le campement ;
  • n’allumez pas de feu ;
  • restez discret ;
  • emportez vos déchets y compris les papiers toilette.
randonnée mont aiguille bivouac-coucher-du-soleil

Méfiez-vous d’un vent potentiel, notamment dans les zones dépourvues d’arbres.

randonnée mont aiguille bivouac-nuit-vercors
randonnée mont aiguille montage-bivouac-vercors

La faune et la flore sauvage restent les habitants privilégiés de ce vaste espace protégé. De mauvais comportements entravent la vie de ceux-ci, par exemple, ne nourrissez pas les bouquetins même s’il vous laissent s’approcher d’eux. Pour les apercevoir, levez-vous tôt avant la cohorte de randonneurs à la journée ou attendez la fin de journée, après leur départ. Que cela soit pour une rando de 1 jour, 2 jours ou 3 jours, vous allez en prendre plein les yeux.

randonnée mont aiguille coucher-de-soleil-vercors
randonnée mont aiguille randonneur-seul-vercors

1 jour : le col de l’Aupet, le pas de la Selle et le pas de l’Aiguille

  • Distance: 16 km
  • Dénivelé: 900 m
  • Durée: 7 heures
  • Difficulté: Le passage au pas de la Selle peut être glissant. Je recommande d’avoir de bonnes chaussures. Entre Montaveilla et le pas de l’Ours, la trace peu marquée se cache par moment, restez vigilant.
  • Cartographie: La carte topographique IGN 3236OT « Villard de Lans »
  • Départ/Arrivée et accès : parking de la Richardière à Chichilianne

Cette rando avec vue sur le mont Aiguille présente bien plus d’intérêt que celle qui fait le tour. Sa distance et son dénivelé modeste la rendent envisageable aux citadins de Grenoble. Elle arpente la réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors pour un caractère sauvage appréciable.

Depuis le parking, vous grimpez le col de l’Aupet avant de suivre le sentier sur l’arête qui débouche sur un balcon.

Le pas de la Selle se dresse avec quelques passages scabreux en guise d’éboulis pour lesquels de bonnes chaussures s’avèrent nécessaires. Attention, glissade assurée, mais si vous regardez derrière vous, une vue iconique sur le monolithe s’offre à vous.

Dirigez-vous vers la plaine de Queyrie en restant au pied de la montagne du Lau, avec les indications de la carte topographique. Le sentier semble difficile à suivre, faites confiance à votre instinct. Pour rappel, aucun balisage ne guide vos pas, la boussole, la carte IGN et le GPS constituent de précieux alliés. Après la Jasse du Peyre Rouge, le dédale de chaos calcaires vous fait perdre temporairement le sentier pédestre. Gardez le cap vers le sud pour déboucher au pas de l’Ours. Ce dernier abrite, loin du tumulte des marcheurs, des colonies de bouquetins et de chamois, visibles depuis le pas de l’Aiguille au petit matin. 

À la cabane de Chaumailloux, ultra prisée, pour passer une nuit confortable en refuge non gardé, il ne vous reste qu’à descendre au parking. Faites le détour par la plaque commémorative en l’honneur des maquisards tués en 1944 dans les grottes voisines. Un panorama avec le mont Aiguille qui domine la vallée vous attend pour une photo iconique.

Mon avis : ce circuit d’une journée demeure indispensable pour apercevoir le mont Aiguille sous plusieurs vues. Vous découvrirez une nature dépourvue de civilisation, exception faite des randonneurs !

randonnée mont aiguille arbre-plaine-de-queyrie

2 jours : même itinéraire + les Aiguillettes et la Tête Chevalière

  • Distance : 25 km
  • Dénivelé : 1 360 m
  • Durée : 2 jours de marche
  • Difficulté : Il est nécessaire de savoir s’orienter avec carte topo, boussole et GPS. Les sentiers ne constituent pas de difficulté en soi, excepté le pas de la Selle glissant par endroit avec un sac chargé.
  • Cartographie: La carte topographique IGN 3236OT « Villard de Lans »
  • Départ/Arrivée et accès : parking de la Richardière à Chichilianne

Pour ce tour du mont Aiguille de 2 jours, le descriptif reprend en bonne partie la rando précédente. Deux détours s’ajoutent et rendent nécessaire une nuit en bivouac.

En premier lieu, la plaine des Aiguillettes au pied du petit Veymont qui culmine à 2 120 m et du Grand Veymont à 2 341 m. Si vous approchez les crêtes du rocher du Prayet, vous déboucherez sur une vue saisissante et privilégiée sur le mont Aiguille pour le coucher de soleil.

Le parc national des Écrins et le massif du Dévoluy aux reliefs alpins constituent un arrière-plan non négligeable. Le pas des Chattons sur les pentes du Grand Veymont s’ouvre sur tout le plateau du Vercors pour une grande bouffée d’oxygène. Ce détour ne présente pas de difficulté d’orientation, suivez le sentier et faites demi-tour quand bon vous semble.

randonnée mont aiguille grand-veymont-coucher-de-soleil
randonnée mont aiguille coucher-de-soleil-grand-veymont

La Tête Chevalière représente le second détour spectaculaire. Ce dôme qui règne sur un vaste espace désertique fait face au sommet de la Montagnette et de la croix du Lautaret. Cette zone constitue un immense alpage pour les brebis en été. Vous ne manquerez pas de croiser plusieurs cabanes de berger, non disponibles pour les randonneurs. Profitez du belvédère au sommet pour réaliser des photos du Grand Veymont et du mont Aiguille en arrière-plan.

Son accès nécessite de savoir s’orienter au départ de la cabane de Chaumailloux. Prenez le cap sur le chemin qui part au-dessus de la fontaine. Dans une combe, suivez le chemin qui part sur la gauche. Des cairns devraient vous conduire à la Tête Chevalière. Si toutefois, vous arrivez à la bergerie de Chamousset, visez sur votre gauche.

Mon avis : ce parcours combine bien rando et bivouac sauvage. Il présente l’essentiel des hauts plateaux. Vous pouvez l’envisager dès la fonte des neiges si les conditions le permettent (notamment le passage des pas) jusqu’à l’automne bien avancé.

randonnée mont aiguille montagnette-vercors
randonnée mont aiguille montaveilla-mont-aiguille

Si vous avez besoin de conseils pour votre rando, ces articles devraient apporter des réponses à vos questions !

3 jours : parcours de 2 jours + l’ascension du Grand Veymont et retour par le pas de la Ville

  • Distance: 34 km
  • Dénivelé: 2 000 m
  • Durée: 3 jours de marche (2 petites et une complète)
  • Difficulté: Idem que pour la randonnée de 2 jours. Savoir s’orienter (balisage absent).
  • Cartographie: La carte topographique IGN 3236OT « Villard de Lans »
  • Départ/Arrivée et accès : parking de la Richardière à Chichilianne

Cette variante supplémentaire possède des similitudes avec la randonnée au Grand Veymont en bivouac. Sauf que cette fois, j’étais venu par le pas des Bachassons enclavé dans un chaos de roches calcaires érodées. Vous trouverez plus de détails dans l’article dédié.

Pour notre rando de 3 jours du tour du mont Aiguille, nous avons réalisé en grande partie ce parcours à l’automne. La majorité des photos de cet article provient de cette microaventure. Nous avons fait demi-tour au Grand Veymont au lieu de continuer vers le pas de la Ville. Étant donné que nous avons rencontré de multiples bouquetins, nous avons effectué de longues pauses photo. La durée réduite du jour à l’automne ne permettait pas de prolonger le parcours intégralement. La vue depuis le Grand Veymont reste spectaculaire avec les massifs de la Chartreuse, de Belledonne, des Bauges visibles au loin ainsi que le mont Blanc.

randonnée mont aiguille bouquetins-hauts-plateaux-vercors
randonnée mont aiguille bouquetins-mont-aiguille
randonnée mont aiguille bouquetins-vercors

En plein été, cette rando de 3 jours avec bivouac peut s’envisager sur deux jours, mais cela serait se priver d’une véritable immersion en pleine nature sauvage. Nous avons marché comme suivant : 

  • Jour 1 : une après-midi.
  • Jour 2 : une journée entière avec un arrêt tôt.
  • Jour 3 : une large matinée jusqu’à 13 h 30.

Mon avis : l’ascension du Grand Veymont, point culminant des hauts plateaux du Vercors représente un symbole, mais peut faire l’objet d’une randonnée à part. Au final, entre 2 ou 3 jours, vous avez le choix pour découvrir le mont Aiguille en randonnée pédestre.

randonnée mont aiguille descente-pas-de-laiguille
randonnée mont aiguille pas-de-la-selle

* Cet article contient des liens affiliés. Pour toute transaction sur les liens présentés, votre prix reste le même mais je touche une commission. Elle contribue à financer les frais du blog et à le maintenir en vie ! Merci !

S'abonner à la newsletter
1 fois par mois, je vous tiens au courant des actualités du blog. Je n'ai rien à vendre si ce n'est du partage 🙂