Vous partez prochainement en montagne et vous vous demandez quel matériel pour le trek prendre (chaussures de randonnée, sac à dos, vêtements, tente de randonnée, sac de couchage, réchaud …) ? J’ai foulé de nombreux sentiers de grande randonnée en bivouac. Avec toute mon expérience, retrouvez ma liste de matériel pour une randonnée de 5 jours.


Un précédent article fait état de mes conseils autour d’une liste de matériel de trek en autonomie et bivouac. Avec cet article, je souhaite me consacrer davantage aux spécificités liées à une randonnée de plusieurs jours.

Que cela soit pour un bivouac ou un trek de 3 à 5 jours, le matériel de base ne diffère guère. En revanche, les vêtements et la nourriture de randonnée à emporter comportent des variations.

Ma liste de matériel pour une randonnée de 5 jours en montagne

Chaussures de randonnéeScarpa Marmolada Pro HD
Vêtements de randoVoir section dédiée
Bâtons de marcheKomperdell Contour Titanial 2
Sac à dos de randoExped Thunder 50 litres
Tente légère 2 placesExped Lyra II
Matelas de campingThermarest NeoAir XLite
Sac de couchageTriple Zero Ansabère 600
Seconde coucheCumulus Acomay, Patagonia Nano Puff
Troisième couchePatagonia Torrentshell 3 L
Sacs étanchesSea To Summit Lightweight
PopoteSnowPeak Trek 700 Titanium
Réchaud à gazOptimus Crux Gaz
Nourriture pour la randoVoir section dédiée
lever soleil belledonne liste materiel randonne 5 jours
tente bivouac liste materiel rando
tente randonnee liste materiel trek

Comment s’équiper pour une randonnée de plusieurs jours ? Mes conseils pour un bon équipement

Ma liste de matériel pour une randonnée de 5 jours s’avère en bonne partie commune avec celle pour une randonnée en bivouac. Dans cette section je résume comment s’équiper pour un trek. Vous pourrez examiner mon retour d’expérience en détail dans cet article.

Ensuite, je développerai plus particulièrement la liste de matériel de trekking qui varie en fonction de la durée de la rando comme : 

  • L’habillement de randonnée et pour dormir en bivouac ou en refuge.
  • La nourriture pour manger le soir.

Quel sac à dos pour un trek de 5 jours ?

Un bon portage s’avère crucial pour transporter un matériel de bivouac léger. Vous devez trouver un compromis entre le confort, la durabilité et le poids. Vérifiez le report de charge à la bretelle ventrale et les réglages pour le dos.

Pour plusieurs jours, un sac de randonnée de 45 litres reste abordable autour de 1,2 kg. Moins de 40 litres et de 1 kg pour les randonneurs ultras léger.

Actuellement, je dispose d’un sac de rando Exped Thunder 50L, polyvalent pour été et hiver, avec un poids de 1,57 kg qui assure solidité et imperméabilité (2500 mm). Je recommande également le célébrissime Osprey Exos 48 litres et léger pour 1,2 kg seulement, mais moins costaud. Le minimaliste Lightning 45 litres de chez Exped pour un poids similaire convient aussi bien.

randonnée allevard eboulis valloire

Quel matériel choisir pour du trekking ?

Chaussures de rando

randonnée allevard descente randonnee allevard

À mon sens, il existe autant de randonneurs que de chaussures de randonnée. Vous conseiller une paire précise me semble délicat. Néanmoins, je porte les Scarpa Marmolada Pro HD, des chaussures à tige haute, idéales pour les terrains techniques et bourrés de pierriers comme en Corse ou en haute montagne. 

Veuillez à vous assurer de : 

  • Leur rigidité tout autour du pied pour un bon maintien.
  • Des semelles crantées pour une bonne accroche.
  • Leur poids qui doit permettre un pas léger.
  • Leur respirabilité avec vos pieds très sollicités par le poids du portage.

Bien que cela soit à la mode, je ne conseille pas particulièrement les chaussures de trail ou à tige basse qui sollicitent encore plus les chevilles compte tenu du poids supplémentaire à porter.

Bâtons de marche

L’utilisation des bâtons de marche en trek dépend des préférences individuelles. Avec un sac lourd et sur des terrains difficiles, ils améliorent l’équilibre et réduisent la fatigue des articulations. Toutefois, leur utilité diminue sur les éboulis. Je dispose de Komperdell Contour Titanial 2 par ailleurs polyvalent pour toutes les saisons.

Tente de bivouac

Nous possédons pour la tente de bivouac 2 places Exped Lyra II, qui pèse 2 kg. Sa toile extérieure de 68 deniers la rend très durable, et son espace intérieur s’avère confortable avec une hauteur de 110 cm, une longueur de 215 cm, et une largeur de 130 cm. 

Depuis peu, nous détenons également la Decathlon MT900 qui a servi de dépannage lors d’un voyage à vélo. Sa conception se veut similaire à celle de l’Exped Lyra II, mais en moins large à la tête (125 cm) et aux pieds (105 cm). Sa longueur moindre (205 cm) ne se ressent pas du tout, en revanche la tente demande du soin pour assurer une longévité de la toile plus fragile. Pour le coup, vous devrez stocker les sacs à dos dans les larges absides. Enfin, le poids reste similaire également (1,95 kg) et seul le prix, 250€, constitue un argument de différence.

tente trekking 2 places bivouac msr tarptent
tente randonnee liste materiel trek 1
randonnée chamechaude bivouac chamechaude

Si vous partez en solo, je ne peux que vous conseiller la Exped Mira HL 1 avec 70 cm de largeur ou la Myra III pour 3 personnes (160 cm de large).

Conseil pour protéger le tapis de sol de la tente

N’oubliez pas de placer un tapis de sol sous votre tente pour prolonger sa durée de vie, que ce soit une couverture de survie, une bâche, ou un footprint dédié. J’en parle plus dans cet article dédié.

Le matelas de randonnée

Un bon tapis de sol en complément d’un sac de couchage peut assurer un confort thermique suffisant pour une nuit en bivouac. Hélas, son choix s’avère souvent négligé.

J’utilise le matelas gonflable Thermarest NeoAir XLite avec une R-value de 4, qui permet une utilisation en hiver. Il reste léger (370 g) et peu encombrant. La nouvelle génération NXT atteint une R-value de 4,5, mais avec une augmentation de prix significative. Veillez à vous en servir sur un sol dépourvu d’épines ou d’objets tranchants. Le confort obtenu assure une excellente nuit.

Sac de couchage

Le choix du sac de couchage se révèle comme indispensable pour passer une nuit sous les étoiles. 

Avant tout, vérifiez l’isolant employé. En fibres synthétiques, on trouve souvent de l’APEX, et en duvet, le pouvoir isolant est exprimé en CUIN. Consultez mon article sur les sacs de couchage en synthétique et en plume.

J’embarque toujours le duvet Ansabère 600 de Triple Zéro qui ne se commande uniquement sur leur site. Avec 600 grammes de duvet d’oie (CUIN de 800), il offre un excellent gonflant. Pesant 900 g (taille S) et compressé à 8 litres, il m’a gardé au chaud même par -5 °C et -10°C dans un abri non isolé. Par temps clément, je m’en sers comme couverture.

D’autres marques comme Valandré et Cumulus offrent des sacs de qualité similaire. Du côté des fibres synthétiques, tournez-vous vers des petits fabricants comme AsTucas, GramXpert ou Carinthia.

dolce via camping dolce via

Conseil pour prolonger la durée de votre sac de couchage

Assurez-vous de le ranger dans un sac étanche pendant vos randonnées pour éviter l’humidité. Enfin à la maison, utilisez un filet de rangement qui ne le compresse pas et rangez le dans un placard à l’abri. Pour en savoir plus, j’ai rédigé un article complet à ce sujet.

Le matériel pour faire la cuisine au bivouac

liste materiel trek rechaud tente

Le matériel de cuisine pour le bivouac constitue un bon levier pour gagner du volume de stockage et du poids dans le sac à dos, par exemple avec une popote encombrante et lourde en aluminium. 

J’utilise une popote SnowPeak Trek 700 Titanium, qui pèse 110 g et qui dure depuis plus de 10 ans sans signe d’usure notable. Elle contient sans peine une cartouche de gaz 230 g et le réchaud à gaz Optimus Crux Lite replié. Alors que de nombreux randonneurs peinent à stocker leur réchaud Campingaz + la bouteille en supplément.

La nourriture trouve sa place dans un sac de rangement avec : 

  • Quelques ziplocks.
  • Des élastiques.
  • Des pinces de fermeture.
  • Une moitié d’éponge.
  • Une petite serviette. 
  • Un petit décapsuleur. 
  • Un couteau Opinel n°8
  • Une spork Light my Fire en titane. 
  • Et un premier briquet.

Petit matériel

J’emporte depuis de nombreuses années une trousse de toilette classique de Sea To Summit, qui ne contient que le strict nécessaire :

  • Hygiène : Brosse à dents et savon de Marseille dans un sac ziploc.
  • Médicaments de base : Paracétamol, sérum physiologique, antihistaminique.
  • Outils pour les soins : Une pince à tiques et une pince à épiler.

Je place dans le sac à dos également un petit sac qui sert de trousse de secours pour la randonnée avec : Désinfectant, gel d’aloe vera, bandages, baume du tigre, pansements, ampoules, petite paire de ciseaux, etc.

Pour les réparations et besoins divers, un sac filet contient : un tube de colle, un briquet, des élastiques, un petit nécessaire de couture, des pinces à linge, une cordelette et des rustines pour les matelas.

Dans la poche à rabat, un sac ziploc contient du papier toilette et un autre ziploc garde la lampe frontale ainsi que sa batterie de secours. Ce système garantit que je suis préparé pour les besoins de base et les urgences tout en gardant mon équipement léger et organisé.

crozon rando

Quels vêtements avoir pour un trek en montagne ? 

Avec ce paragraphe on arrive au cœur de ce qui devient spécifique à une randonnée de 3,4 ou 5 journées. Les vêtements de rando que l’on emporte pour un bivouac de 2 jours peuvent ne pas couvrir tous les besoins. J’utilise principalement le système des 3 couches, longuement abordé dans cet article :

Retrouvez tous mes conseils dans ce tableau.

À minima deux paires de chaussettes en synthétique ou laine mérinos, voire 3. Vous en gardez toujours une au sec et alternez les deux autres.

3 boxers ou culottes. Vous en gardez pour la nuit et alternez les deux autres en journée.

Chacun ses préférences, mais vous devez garder de la polyvalence en cas de températures fraîches. Gardez donc le short ou le pantalon tout le long de votre rando.
Emporter un pantalon qui se transforme en short constitue un bon compromis.

Prenez deux tee-shirts en manches courtes, légers et respirants que vous alternez. Pas de coton, mais plutôt du polyester. Éventuellement un en manches courtes et un en manches longues, mais préférez plutôt des manchons pour plus de polyvalence.

Indispensable en 3 couches pour plus de durabilité.

Tout dépend de la météo annoncée. En plein été ensoleillé et sec, vous pouvez vous en passer. Si elle annonce des pluies, réfléchissez à prendre un pantalon imperméable.

Dormir tout habillé permet d’embarquer un sac de couchage un peu moins chaud et également de le protéger de votre transpiration. Personnellement, j’ai horreur de sentir la crème solaire toucher le sac. Je dors avec des vêtements thermiques en laine mérinos, y compris aux pieds.
Ces vêtements peuvent s’enfiler dès l’arrivée au bivouac et protègent aussi de la fraîcheur du soir.

Chacun sa préférence comme seconde couche, mais une doudoune en plume reste compacte et légère au regard de ses performances thermiques. 

Ai-je besoin de préciser la nécessité de protéger votre tête ?

Selon les températures que vous rencontrerez, une paire de gants légère peut dépanner. Deux tours de cou, un pour la tête, un pour le cou restent utiles également.

J’ai pour coutume d’utiliser les marques suivantes pour m’habiller :

Quelle nourriture prendre pour un voyage à pied ?

On aborde maintenant l’autre gros morceau de cet article qui vous aide à préparer votre matériel pour plusieurs un trek en autonomie. Globalement plusieurs écoles s’affrontent pour les repas en randonnée : 

  • De la nourriture sèche sans réchaud.
  • De la nourriture cuisinée au réchaud.
  • De la nourriture lyophilisée réchauffée au réchaud

Pour ma part, j’alterne entre de la nourriture sèche et calorifique, mais avec des éléments qui m’apportent du plaisir. Ces derniers temps, je me tourne de plus en plus vers des préparations sèches à base de semoule, lentilles que je réchauffe au réchaud. Cette solution apporte une base de repas agréable en bouche et plus économique que les sachets de nourriture lyophilisée.

Pour plus de précisions, je conseille fortement la lecture de mon article à ce propos.

Voici globalement une liste de nourriture pour 5 journées de trek par personne que j’emporte régulièrement. Cela signifie 4 petits-déjeuners, 5 repas du midi et 4 soupers. 

  • 100 g de lait en poudre.
  • 125 g de muesli.
  • 1 sachet de pain sec 200 g.
  • 1 petit pot (idéalement en plastique) avec de la confiture pour le plaisir.
  • 1 tablette de chocolat noire 70% minimum.
  • 1 tablette de chocolat noir 70% minimum.
  • 250 g de fruits secs, un mélange de noisettes, amandes, raisins secs, bananes séchées.
  • 250g de biscuits (cookies ou sablés).
  • 1 sachet de noix de cajou salées.
  • 1 sachet de pain sec 200 g.
  • 150 g de fromage.
  • Compléter avec les en-cas.
  • 1 sachet de cacahuètes grillées à sec.
  • 1 sachet de taboulé ou couscous sec à hydrater (300 g).
  • 150 g de fromage.
  • Compléter avec les en-cas.

Bien entendu cela dépend énormément de la corpulence et des besoins des personnes. Ces valeurs restent indicatives et je ne peux me porter responsable si vous manquez de nourriture. N’hésitez pas à prendre plus si vous craignez de manquer quitte à alourdir le sac à dos.

Si vous partez à plusieurs, vous pouvez mettre en commun les provisions et disposer de plus de diversité, notamment sur les biscuits, les biscuits apéritifs et le repas du soir.

* Cet article contient des liens affiliés. Pour toute transaction sur les liens présentés, votre prix reste le même mais je touche une commission. Elle contribue à financer les frais du blog et à le maintenir en vie ! Merci !

S'abonner à la newsletter
1 fois par mois, je vous tiens au courant des actualités du blog. Je n'ai rien à vendre si ce n'est du partage 🙂