Avec mes longues années de pratique du bivouac en toutes saisons, j’ai largement eu le temps d’essayer diverses tentes. Cet article a pour objectif de vous aider à arbitrer votre choix pour une tente de bivouac et de trekking 2 places, la taille majoritairement achetée. Très souvent une tente 1 place est similaire à la tente 2 places du même modèle. Je parle donc sans distinction des tentes 1 ou 2 places.


Récemment, j’ai sorti un article sur un élément de sécurité important: le sac de couchage. A mon sens, la tente n’est pas un élément de sécurité aussi primordial qu’un sac de couchage. Bien sur, une tente inconfortable raccourcira votre nuit, mais il est peu probable dans nos latitudes qu’elle vous mette en danger. Certains se contentent d’une simple toile avec des ouvertures de partout, y compris sous une pluie battante, tandis que d’autres ont besoin d’une 4 saisons y compris en plein soleil.

La lecture de cet article chez Altitude Rando pour connaître les critères qui détermineront votre choix est recommandée afin que je puisse aller à l’essentiel: parler de mon retour d’expérience sur plusieurs tentes. Mais avant cela, je tiens à faire une mise au point sur les critères que je considère, personnellement, comme importants.

Mon avis sur le choix d’une tente de bivouac et de trekking 2 places

Voici les points d’attention que je recommande:

  • le poids n’est pas un critère si déterminant que cela. Si vous prenez une tente ultra légère mais que vous devez la manier avec prudence, notamment sur des emplacements de bivouac assez rudes, je ne sais pas si vous aurez gagné au change. Pareillement, si à la moindre averse de grêle votre toile est percée (c’est déjà arrivé) c’est tout perdu aussi. Sans parler des arceaux légers mais moins solides qui cassent lors d’une tempête. Chercher la légèreté est un bon pari, mais la durabilité l’est tout autant
  • concernant les conditions humides, renseignez-vous bien sur la verticalité du double toit et sur la tension réelle de la tente une fois montée. Il est indispensable qu’aucune rigole ne se forme sur votre double toit en cas de pluie. C’est du vécu avec l’une de mes tentes, impossible à bien tendre. Et je prolonge ce conseil avec l’espace entre le double toit et la toile intérieure qui doit assez grand pour éviter tout contact
  • renseignez-vous bien sur la hauteur de la toile intérieure au niveau de la tête et au niveau des pieds. Si la toile intérieure descend très bas, vous aurez beau avoir une tente longue, c’est de l’espace inutilisable et des contacts entre la toile intérieure et le double toit assurés !
  • la densité du tissu utilisée pour la construction de la tente. Plus elle est faible: 15D ou 20D, moins le tissu est durable, à l’inverse, du 50 ou 70D, votre tente est un bunker. Personnellement, je recommande de viser les tentes ayant du tissu au moins à 30D ou 40D (comprendre les explications ici)
  • le sens de montage est important à connaître: double toit avec toile intérieure incorporée ou alors toile intérieure et double toit séparé. Vous serez bien contents si votre toile intérieure est incorporée dans le double toit lors d’un montage sous une pluie battante. Si la toile intérieure prend l’eau, c’est nettoyage assurée du tapis de sol, à minima
  • la condensation. Contrairement à ce que laissent entendre les fiches produits des tentes, aucune tente n’échappe à la condensation. Seule une moustiquaire en toile intérieure permet, à la rigueur, de minimiser la condensation. Même avec des aérations de partout, je vous l’assure, si l’air est humide, si le sol est humide, vous n’y couperez pas. L’issue de secours est d’exposer volontairement la tente au vent et/ou le choix d’un emplacement de bivouac optimisé. J’en parlerais dans un autre article
  • Une tente qui dure passe nécessairement par l’utilisation d’une protection (couverture de survie, bâche légère) à placer en dessous la tente. Cela ne fait pas de mal même si le tapis de sol de la tente est censé être plus robuste que le reste, mais n’empêche, c’est par là que peut arriver l’eau en premier. Si le tapis est foutu, toute la tente l’est !

Les tentes que j’ai testé

Vaude Taurus UL

Pendant quelques temps, un ami nous a prêté sa tente: la Vaude Taurus UL. Elle avait déjà rendu service à mon ami et moi même lors d’une randonnée dans les Ecrins. Son espace intérieur (130cm de large à la tête, 110cm aux pieds et 95cm de hauteur au maximum) se cantonne au strict nécessaire pour deux personnes. Cela lui confère plusieurs avantages: celle de conserver la chaleur (et c’est réellement impressionnant) et de ne prendre que peu de place au sol, au moins l’installation du bivouac est simple. En revanche, si nous l’avons rendu à notre ami, c’est pour cette même raison: je n’arrivais pas à dormir pleinement dans cette tente, malgré l’ouverture de la porte intérieure. Sensation que je n’avais pourtant pas éprouvé lors de ce trek avec mon ami, pourtant très grand.

En dehors de cela, je n’ai pas de critique particulière à formuler, tout au plus que je la recommande tout de même pour deux personnes de petite taille ou alors ne craignant pas un espace réduit. Quoiqu’il en soit, il faut prévoir de stocker les sacs dans l’abside. Elle est facile à monter, évacue bien la pluie et résiste bien au vent. Son poids 1,9kgs n’est finalement pas un problème, d’autant que le tissu est durable (double toit en Polyamide 40D ripstop et toile intérieur en nylon 40D ripstop). Un résumé:

  • Solide et prend peu de place au sol
  • Peut sembler étroite pour deux personnes et pour ranger les sacs

bivouac_valserine

Eureka Spitfire SOLO SUL

La Eureka Spitfire fut ma première tente de bivouac, achetée en 2012. Il existe une version DUO pour 2 places. A l’époque, je commençais juste à randonner avec portage et je n’avais pas voulu mettre un gros budget. Sur le papier, cette tente en forme tunnel a des atouts comme son poids réduit: 1,25kg. Même si je n’avais pas à me plaindre de habitabilité savamment réfléchi (260cm de long, 110cm de large au maximum et 105cm de hauteur au maximum), ranger un sac à dos au pied sans toucher la toile relevait de la gageure.  Il est vrai, elle ne prend pas beaucoup de place pour l’implantation du bivouac mais en cas de conditions humides, le double toit ne reste jamais complètement tendu, des rigoles se forment et par conséquent l’eau touche la toile intérieure.

  • Légère, peu encombrante
  • Pas faite pour les conditions humides

 

bivouac_eureka_spitfire

Tarptent Scarp

J’ai acheté cette tente en 2013 chez ce fabricant artisanal de tentes venu des USA. En 8 ans d’utilisation, elle me rend toujours un fier service, sans perte de qualité, excepté une fermeture qui se grippe un peu. Je ne taris pas d’éloge sur cette tente PARFAITE utilisant un tissu 30D durable. En 1 place, elle pèse 1,36kg avec une toile intérieure en tissu plein, qui garde bien la chaleur. La version 2 places pèse 1,7 kg. Elle se monte avec un seul arceau, mais des arceaux additionnels peuvent être achetés pour la rendre autoportante, pratique notamment en cas de vent ou en conditions neigeuses, en cela c’est une 4 saisons. Le double toit est facile à tendre, l’eau de pluie s’écoule bien et ne vient pas éclater contre la toile intérieure.

Avec elle, j’ai affronté beaucoup de conditions: neige, froid, pluie battante, bivouac humide, sol dur, sol marécageux, elle a même pris l’eau au Portugal suite à un orage violent. L’espace intérieur est suffisamment grand (220cm de long, 80cm de large en 1 place et 130cm de large en 2 places) pour s’y sentir bien et les deux absides permettent de bien ranger ses affaires et éventuellement de cuisiner. Bref, je ne vois aucun défaut à cette tente que j’utilise toujours.

  • PARFAITE
  • Avec deux absides, elle prend un peu de place au sol, il faut bien calculer son coup lors de l’installation du bivouac. Les frais de douane élevés viennent saler l’addition lors de l’achat

MSR Hubba Hubba HP/NX

Cette tente m’a été prêtée lors d’un voyage en Afrique australe. Dans tout voyage ou toute randonnée, il est impossible de ne pas rencontrer cette tente. Elle a un sacré historique: la NX est la plus récente et plus légère (1,72kg) que la Hubba Hubba HP, elle-même plus récente et légère (1,8kg) que la Hubba Hubba (2kg) qu’on trouvait déjà en 2010 ! La Hubba Hubba est fournie avec une toile moustiquaire tandis que les deux autres sont en tissu plein.

Lors de notre voyage avec un ami, cette tente a parfaitement rempli sa fonction: celle de nous abriter confortablement avec ses 127cm de largeur, 213cm de longueur et 100cm de hauteur au maximum. Nous avons très bien dormi et nos affaires bien rangées. Cette tente est excellente en toute circonstances, et c’est pour ça qu’on la retrouve partout au moindre bivouac. Toutefois, je mets un bémol sur la durabilité du tissu, notamment dans sa dernière version: il s’agit de nylon 20D et 30d pour le sol, il faut donc la manier avec soin. Par ailleurs, j’avais acheté d’occasion la Hubba Hubba, qui rapidement est devenu utilisable que par temps sec, le tapis de sol était devenu poreux. Sa longévité peut donc être remise en question et plus que jamais l’utilisation de cette tente s’accompagne d’une protection en dessous, rajoutant un peu de poids. Si on résume:

  • Légère, confortable et bien pensée avec ses rangements
  • Attention à la durée de vie des tissus, notamment du tapis de sol

Exped Lyra II

Elle ressemble beaucoup à la MSR Hubba Hubba, d’ailleurs je soupçonne qu’elle fut une source d’inspiration pour les concepteurs de chez Exped. Les avantages et inconvénients sont globalement similaires, avec quelques nuances. En effet, le poids de la tente fait 2kg, en raison du choix du tissu, résolument durable: 68D. Porter 2kg n’est pas la mort, cela revient à 1kg par tête. Peu de tentes 1 place ont un poids inférieur, par comparaison.

Au toucher, cela respire le costaud et l’on peut se passer d’une protection de sol en dessous. Le soin apporté aux finitions, au sac de rangement m’inspire grandement confiance et j’ose le superlatif de haut de gamme. Il y a plusieurs types de montage pour cette tente, pour varier les plaisirs. Notamment, on peut la mettre en position “belle étoile”. En revanche je mets un bémol à ces piquets en plastique, à changer par du titane.

  • Haut de gamme, confortable et durable
  • Attention aux piquets en plastique

 

Alors maintenant, vous pouvez choisir avec plus d’assurance votre prochaine tente de bivouac et de trekking 2 places.