Le thème voyager sans avion est traité dans deux articles distincts, celui-ci relatant plutôt les aspects psychologiques quant au second il aborde les solutions.


La première partie de ce dossier traitant des leviers psychologiques pourrait être résumé de la façon suivante:

Voyager sans prendre l’avion est une profonde remise en question

Vous êtes maintenant convaincus de vouloir voyager sans avion. Se pose alors la question d’une part des moyens de transport alternatifs et d’autre part des destinations possibles tout en maîtrisant le temps et votre argent.

Les bornes de l’étude

Le postulat que je mène dans cet article est de vous présenter des destinations accessibles sans avion hors de France moyennant un temps de trajet au delà de huit heures. Selon plusieurs sources citées, on admet que l’empreinte carbone par personne:

  • d’un vol en avion est de 360g CO2/km (source)
  • de la voiture à essence est de 150g CO2/km (source idem ci-dessus),
  • du train est de 1,9 à 25,9g CO2/km en France (selon le type de train utilisé en France, voir oui.sncf à ce sujet) et jusqu’à 59g CO2/km en Russie (source à vérifier)
  • d’un bateau transport de marchandise est de 40g CO2/km (source à vérifier)
  • difficile de trouver un chiffre pour un ferry, je reprends le chiffre ci dessus

Pour l’étude, je retiendrais donc le train, le ferry et le bateau transport de marchandise. D’autres modes de déplacement alternatifs sont mis en avant à la fin de l’article mais se destinent aux voyageurs aguerris et/ou aventureux.

La démonstration porte toutefois les limites suivantes:

  • le choix arbitraire d’un trajet en date du mardi 28 avril (sauf indication contraire) en aller simple
  • les recherches ont été effectuées en date du 11 février et du 21 février (sauf indication contraire)
  • afin de garantir un prix minimum l’option siège en cas de nuit passé durant un trajet a été choisie
  • le sujet des places vélo n’a pas été abordé, autant pour les ferrys cela ne devrait pas poser de problèmes, pour les trains, cela dépend des lignes (pour Lisbonne, c’est réservation d’une cabine entière obligatoire)
  • pour chaque trajet, le départ se fait depuis Paris pour des raisons évidentes de public concerné (10M d’habitants contre 65M en France métropolitaine) mais les villes comme Genève, Lyon, Strasbourg peuvent être avantagés pour toute destination vers l’Est et le Nord. Pareil avec Lille pour la Grande Bretagne. Le sud sera avantagé pour aller vers la Sardaigne, la Sicile et l’Afrique du Nord. Seul l’Ouest de la France est un peu perdu, excepté peut-être pour les îles anglo-saxonnes par ferry.
  • Les moteurs de recherche utilisés sont Trainline qui permet de choisir des trajets sur plusieurs compagnies ferroviaires et Aferry pour les trajets en ferry

Un résumé des recherches

Pour ceux qui souhaitent aller droit au but, voici une vue synthétique des différentes destinations étudiées avec pour chaque destination, le prix et les moyens de transport utilisés depuis Paris:

  • Copenhague – 74€ – train
  • Stockholm – 100€ – train / Laponie suédoise – 155€ – train
  • Edimbourg – 114€ – train / Inverness – 121€ – train
  • Islande – 342€ – train et ferry
  • Irlande – 100€ – train et ferry
  • Berlin – 45€ – train
  • Ljubljana – 79€ – train
  • Budapest – 92€ – train
  • Lisbonne – 77€ – train
  • Sardaigne/Sicile/Les Baléares – 73 à 75€ – train et ferry
  • Moscou – 211€ – train
  • Maroc – 126€ – train et ferry
  • Tunisie/Algérie – 130€ et 137€ – train et ferry

Le Nord de l’Europe

Copenhague

Je suis déjà allé deux fois à Copenhague par le train. Depuis Paris, un trajet le mardi 28 avril vous revient à 74€ avec seulement deux correspondances !

train_copenhague

Stockholm/Laponie suédoise

Même si le trajet passe aussi par Copenhague, un autre horaire  plus logique a été choisi en raison d’une nuit passée dans le train. Quoiqu’il en soit, 100€ pour aller à Stockholm ce n’est pas cher !

train_stockholm

Pour la Laponie, on reprend la base du trajet pour Stockholm et une recherche sur SJ.se  donne un billet d’environ 55€ pour se rendre au coeur de la Laponie à Gällivare. Deux jours porte à porte et 155€ (en incluant Stockholm, c’est un très bon prix.

train_laponie

Edimbourg/Inverness

Dans un premier temps, il faut vous rendre à Londres. Rappel: la Grande Bretagne est hors espace Schengen ce qui implique d’acheter les billets sur deux portails différents et aussi de passer les formalités aux frontières.

Verdict: 57€ est le meilleur prix pour un Paris – Londres en Eurostar. Sachant que la gare St Pancras est dans la même rue que la gare Euston à Londres, la liaison est donc facile pour rejoindre le Caledonian Sleeper vers à Edimbourg pour 57€. Ce qui fait un total de 114€ pour Edimbourg en étant parti la veille au soir et en arrivant au petit matin sur place.

train_londres

 

train_edimbourg

Ou alors au coeur des Highlands non loin du Loch Ness à Inverness pour 5 livres de plus (environ 63€ en tout) au départ de la même station.

train_inverness

Islande

Recherches  pour un voyage commençant le 17/04/2020 en raison des dates précises du ferry

Vous voulez aller en Islande sans prendre l’avion ? C’est possible mais pas des plus simples techniquement. La compagnei Smyrilline vous emmène dans les fjords de l’Est depuis Hirtshals sur la pointe nord-Ouest du Danemark. Vous pouvez rejoindre cette localité par le train depuis Paris, mais comme le moteur de recherche Trainline n’est pas encore au point sur des trajets complexes il vaut mieux séparer le trajet en deux: Paris – Hambourg et ensuite Hambourg – Hirtshals.

Pour vous rendre en Islande, vous en aurez en tout et pour tout pour 185 + 97 + 60 = 342€. C’est sur, en comparaison des vols réguliers à destinations de Reykjavik, le coût n’est pas comparable mais si je devais le faire, je prendrais carrément le temps de me rendre en auto-stop à Hirtshals. Forcément plus le déplacement est long, plus celui-ci est coûteux en transport et donc ajoute des contraintes. Je pense que pour un long séjour en Islande, le ferry peut valoir le coût notamment en hors saison ou en fouinant bien les billets de train pour se rendre à Hirtshals. Notez qu’en cas d’aller-retour par ferry, le tarif est proportionnellement moins élevé.

train_hambourgtrain_hirtshals

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ferry_islande

Irlande

Recherches pour un voyage commençant le 29/04/2020 en raison des dates précises du ferry

Dublin est facilement accessible depuis Paris, en effet il vous suffit de prendre un train en direction de Cherbourg puis le ferry pour Dublin. Total de l’opération: un peu plus de 24h de trajet pour 100€. Intéressant.

train_cherbourg

ferry_dublin

L’est de l’Europe

Berlin

45€ et 8h de trajet pour aller à Berlin, imbattable !

train_berlin

Ljubljana

79€ pour se retrouver dans la verte capitale de la Slovénie avec en surcroît un beau dépaysement linguistique. Un seul changement et en partant en milieu d’après-midi la veille, vous arrivez au petit matin sur place !train_ljubljana

Budapest

Se lever le matin à Paris et se coucher le soir à Budapest en prenant le train, c’est possible et ce pour pour même pas 92€. L’équivalent d’un TGV Paris Lyon en heure de pointe !! Excellent prix pour ce long trajet.

train_budapest

Odessa

Lolo de Laurent One Chaï a réalisé un voyage en train depuis Paris jusqu’à Odessa en Ukraine au bord de la Mer Noire. Une trotte de plus de 3000km vous m’en direz. Ce voyage lui est revenu à 161€.

Le sud de l’Europe

Lisbonne

Vous rêvez encore d’une destination au prix imbattable et pas si loin en train. Lisbonne est encore un bon exemple et je parle en connaissance de cause car j’ai emprunté cette ligne à mon retour du Portugal. Via Hendaye, il vous faudra débourser 77€ pour vous y rendre en arrivant sur place au petit matin:

train_lisbonne

Sardaigne/Sicile/Les Baléares

Recherches pour un trajet au 29/04/2020 en raison des dates de traversée.

Ce trajet s’effectue en deux temps. Tout d’abord, il faut vous rendre à Toulon, puis ensuite de prendre le ferry pour Porto Torres en Sardaigne. Cela vous donne la modique somme de 45 + 28€ = 73€ à débourser pour être rendu en Sardaigne !

train_toulon

ferry_sardaigne

Pour la Sicile, on reprend le même procédé Paris-Toulon, pour un jour différent toutefois mais les prix de train ne devraient pas trop diverger. Cela donne un résultat similaire à la Sardaigne.

ferry_sicile

Pour les Baléares, même principe que pour la Sardaigne et la Sicile, on prend le train jusqu’à Toulon et le ferry pour Majorque pour un prix toujours similaire.

ferry_baléares

Ailleurs en Europe

Et j’en passe de recherches étendues vers Vienne, Venise, Rome, Varsovie, Prague, Oslo, etc … De mes observations savoyardes, il vous suffit de vous rendre à Modane pour basculer sur le réseau de train italien à tarif abordable (uniquement le week-end). En combinant aussi avec le ferry à Travelmunde ou Rostock en Allemagne, les pays Baltes ainsi que la Finlande sont accessibles. Toujours avec One Chaï, l’Albanie est accessible en ferry depuis l’Italie pour un sacré dépaysement.

De nombreux espaces naturels autres que ceux recensés sont accessibles en train, comme en Norvège avec le Dovrefjell, le Rondane, le Hardangervidda ou encore Bodø aux portes des Lofoten. Il me semble que les Dolomites en Italie peuvent s’approcher par train. Le massif des Tatras côté Pologne est accessible en train à Zakopane depuis Cracovie.

Il y a certainement d’autres espaces naturels européens accessibles en train mais je ne les connais, peut-être que toi lecteur tu peux éclairer ma lanterne à ce sujet. Je pense à des pays comme la Slovénie, l’Autriche, la Slovaquie, la République Tchèque.

Il est possible que je fasse un état des lieux du même genre pour les espaces naturels accessibles en moins d’une journée de train, typiquement en France, Suisse, Italie et Espagne.

Vers l’Asie

Si l’on prend une mappemonde, en train depuis Paris on ne peut aller qu’à l’Est. La Russie est donc naturellement une porte d’entrée vers l’Asie

Moscou

Le phénomène Lolo de One Chaï a aussi emprunté ce trajet direct Paris – Moscou avec quelques déboires pour environ 300€. J’ai plutôt utilisé site Russian Train, pour scinder en deux le trajet. En complément d’un trajet Paris – Berlin (45€ voir  le trajet en question), prendre un billet pour Moscou depuis Berlin. En date du 27 avril, le train ne circulant pas tous les jours, cela vous reviendrait à 166€ soit en tout et pour tout 211€ pour vous rendre à Moscou depuis Paris.

train_moscou

 

Vietnam, mais aussi Sibérie, Mongolie, Chine, Kazakhstan

Oui, il vous est possible de vous rendre au Vietnam et par extension aux pays cités ci-dessus en passant par la Russie. Les lignes du “Transsibérien” permettent de vous emmener au milieu des steppes mongoles, à Pékin ou encore face au Japon ! 8 jours de trajet pour Vladivostock ! Et par extension, depuis la Chine, vous pouvez aller au Vietnam. Selon l’article de Neozone, il vous faut plus de dix jours pour vous y rendre. Par contre l’addition risque d’être salée. L’information a au moins le mérite d’être citée.

Istanbul

Sur les traces de l’Orient Express, il est toujours possible de se rendre à Istanbul par le train, en passant par Budapest (voir le trajet ci dessus) et Bucarest. Il vous faut en 2020, plus de 3 jours et 4 nuits pour vous y rendre étant donné que les connexions ne se font pas aussi bien qu’auparavant. Le prix minimum serait de 250€ selon le Monde en Train.

Iran

Aller en train à Téhéran est en quelque sorte l’extension du trajet pour aller à Istanbul, puisqu’il existe une ligne reliant les deux villes.

Vers l’Afrique

La solution la plus évidente est d’utiliser le ferry à partir du sud de la France.

Maroc

Pour vous rendre au Maroc, il vous faut d’abord prendre le train jusqu’à Sète puis embarquer sur le ferry vers Tanger. Cela vous revient à 55+71 = 126€. A noter tout de même que le voyage en ferry dure deux jours.

train_sete

ferry_maroc

Tunie/Algérie

Les ferrys à destination de ces deux pays partent de Marseille, en premier lieu il vous faut prendre le TGV. J’ai choisi l’option la moins chère: 19€.

train_marseille

Quelque soit l’heure de départ de votre ferry, vous aurez largement le temps de flâner à Marseille mais aussi de passer les formalités de douane, avoir de la marge n’est pas négligeable. Les prix sont à peu près similaires pour les deux traversées, au total: 130€ pour aller en Tunisie, 137€ pour l’Algérie.

ferry_tunisie

ferry_algerie

Et le cargo ?

Jusqu’à présent je ne vous ait parlé que des solutions à base de trains ou de ferry. Je n’ai pas évoqué le voyage en cargo qui rend possible l’accès en Afrique centrale ou aux Amériques depuis l’Europe. Cependant ces solutions ont un coût conséquent. Veuillez noter que le trajet du cargo n’est pas conditionné à votre achat, au contraire de l’avion, du train, du ferry.

Je vous renvoie encore vers l’excellent One Chaï et sa page consacrée aux voyages en bateau, notamment de sa traversée entre Anvers et Cotonou au Bénin. Découvrez l’expérience de Sarah entre la Malaise et la France ou encore les voyages d’Hèdilya notamment sa traversée de l’Atlantique. Autre exemple avec Cargonomies qui relate un trajet entre Seattle et New York par le canal de Suez.

Notons que ces voyageurs expérimentés ont juste utilisé des modes de transport différents sans aucune prétention autre que le plaisir.

Et ailleurs ?

En fait ce qu’il faut bien comprendre, voyager sans avion nécessite surtout de prendre son temps, d’être patient, en résumé c’est  un voyage lent. A partir du moment où vous enlevez cette contrainte de temps, les choses vous sont possibles, vous vous ouvrez plus aux opportunités de faire autrement. L’argent resterait donc la seule contrainte à prendre en compte.

Avec les moyens motorisés, le stop est un très bon exercice pour vous rendre partout. Auto, avion, bateau, voyager n’aura plus de limite pour vous même si l’exercice semble aventureux et aléatoire. Le gros avantage du stop c’est qu’il est fondamentalement “bas-carbone” car vous n’êtes qu’un “+1” à un trajet déjà existant. Le coût carbone au final est quasi nul. Je vous conseille de consulter la Bible du Grand Voyageur. Un couple de blogueurs, les Serial Hikers ont d’ailleurs exactement cette philosophie selon leur crédo: voyager autour du monde sans avion, principalement en auto-stop et voilier-stop. Une belle démarche.

A trottinette, à vélo, à pied, à cheval, et que sais-je encore, par les moyens non motorisés, une ribambelle de destinations s’ouvrent à vous, pour cela, je vous invite à consulter cet excellent portail sur les voyages nature non motorisés: Expemag. En France, on dispose d’un grand réseau de randonnées, dont plusieurs dizaines pour plusieurs jours de marche et de dépaysement. Toujours en France, des vélos routes se mettent en place vous permettant de partir plusieurs semaines à vélo avec des itinéraires balisés voire sécurisés. Là encore un beau dépaysement.

Un article itératif

J’espère avoir été précis dans les informations données, cet article ne se prétend pas être exhaustif mais plutôt itératif. Si vous avez connaissance d’itinéraires faisables sans avion, faites le moi savoir, je l’ajouterai à l’article.

EDIT 28/02: ajout de Cargonomies, voyage en cargo.

EDIT 01/03: ajout des Serial Hikers, couple voyageant autour du monde sans avion, en auto-stop et voilier-stop.