Toujours dans le mêmes esprit que pour le massif des Bauges et de la Chartreuse, je vous propose des idées de randonnée en raquettes dans le massif de Belledonne, un vrai massif alpin aux pentes nettement plus prononcées. La pratique de la randonnée en raquettes doit s’accommoder de quelques précautions.


Pratiquer la randonnée en raquettes dans le massif de Belledonne s’avère plus aisé que dans les massifs voisins des Bauges et de la Chartreuse. En effet, généralement, les départs de randonnée se trouvent à une plus haute altitude ce qui rend plus probable une sortie 100% enneigée. Toutefois, le massif présente des pentes particulièrement inclinées, il s’avère nécessaire de redoubler de prudence. En cela, ces montagnes conviennent mieux au ski de randonnée. Bien entendu, les sorties que je présente sont praticables et ne présentent pas, à priori de risque avéré d’avalanches. Toutefois, il convient toujours d’être prudent et d’emporter avec soi tout le matériel nécessaire: vêtements chauds, thermos, nourriture, cartographie des lieux, boussole, frontale et raquettes en bon état. Avoir une pelle + sonde + DVA est un gage de sécurité supplémentaire.

Le massif est découpé en deux parties: le Sud plutôt isérois franchement plus alpines que le Nord, plutôt savoyard, plus forestière et plus “douce”. C’est pourquoi à la lueur de mes connaissances, la sélection présentée ne mentionne uniquement des idées de randonnée en raquettes se déroulant dans la partie Nord du massif de Belledonne.

Combe Madame

Cette randonnée, un grand classique facile d’accès en été, étonnamment est peu documenté en ce qui concerne son accès hivernal. Partant du parking près de Fond de France, elle se déroule en grande partie en forêt et n’est pas à priori pas exposée. La dernière partie, plus à ciel ouvert mérite néanmoins quelques précautions jusqu’au refuge à 1784m. Le fond de vallée est magnifique, vous serez immergés dans cette ambiance franchement alpine. Toutefois, en raison de sa situation encaissée, le soleil est absent durant une bonne partie de l’Hiver, c’est ce qu’on appelle alors l’effet congélateur. Venez donc bien couverts.

Attention, une fois au refuge de la Combe Madame, veuillez respecter les lieux et n’allez pas plus loin, le risque d’avalanches reste réel.

Topo Combe Madame

combe_madame

Croix du Léat

leat

La Croix du Léat à 1825m offre une vue à 360° sur les 7 laux, le Grand Morétan, la Chartreuse et même les dents d’Arclusaz. Il s’agit d’un spot idéal pour observer un coucher de soleil accessible en même pas 2h de randonnée.

Deux départs sont possibles: soit depuis Gleyzin ou alors le Grand Thiervoz mais je préfère la première avec son ambiance de petit hameau perdu. Attention, en Hiver, c’est un congélateur, le soleil est absent, les températures sont froides, venez bien couverts. La montée en grande partie dans la forêt est raide mais non sujette aux avalanches. Les paysages se découvrent vers la fin pour un superbe panorama. Si vous allez directement à la Croix du Léat, vous avez une pente versant nord à affronter, vérifiez bien l’état de la neige.

Topo: Croix du Léat

Grand Rocher

Le Grand Rocher, à ne pas confondre avec le Rocher Blanc, est peut-être bien une des plus faciles et ludiques randonnées en raquette. C’est la randonnée parfaite pour les premières neige ou il fait bon faire sa trace tant l’évolution est évidente. Deux départs sont possibles, soit depuis le parking du site nordique de Barioz ou alors depuis le Pleynet, porte d’entrée de la station des 7 laux. Disons que la première solution est plus facile d’accès.

Ainsi partant de 1450m, la neige sera assurément au rendez-vous pour une montée franche jusqu’au Crêt Luisard. Offrant une vue splendide à 360° des Bauges au Vercors, c’est un excellent spot de coucher de soleil. Ensuite vous continuez jusqu’au Grand Rocher à 1926m et les vues sont toujours à couper le souffle. Attention au vent toutefois.

Topo Grand Rocher

grand_rocher

Montagne d’Arvillard

grande_montagne_arvillard
Dominée par les Grands Moulins, la montagne d’Arvillard pour l’avoir arpenté plusieurs fois en été, est un itinéraire qui ne présente pas de risque avéré d’avalanches. C’est aussi une immersion pour un monde sauvage.

En hiver, vous devez emprunter la route vers Val Pelouse une ancienne station de ski, mais le déneigement n’est pas garanti après Molliet à 750m. Le plus simple est de suivre la route en raquettes puis enfin de longer la crête pour être rendu à la montagne d’Arvillard à 2041m. Vue splendide sur la vallée du Bens, une des plus sauvages du massif symbolisé par le superbe pic du Frêne. Il est possible de revenir sur vos pas par le col de la Perrière et de redescendre à votre voiture pour une belle et longue journée.

Topo Montagne d’Arvillard

Crête des Plagnes

Les Plagnes sont le point culminant de la station du Collet d’Allevard à 2092m. Le départ de cette randonnée qui esquive les installations de la station se fait depuis Pré Rond. Le sommet symbolisé par les remontées mécaniques offre une vue à couper le souffle sur le nord du massif de Belledonne, notamment la vallée du Bens. Les Bauges pointent également leur nez au Nord et toute la façade Est de la Chartreuse également.

Cette randonnée est une des plus accessibles de la liste, est balisé et à coup sûr évite les risques d’avalanches. Si l’envie vous en prend, vous pouvez continuer sur ce belvédère jusqu’au col de Claran et éventuellement assister à un beau coucher de soleil. Le retour en station n’est guère long quoiqu’il en soit.

Topo Crête des Plagnes

les_plagnes

Grand Chat

rando_grand_chat

Pour chercher un sommet plus au Nord que celui du Grand Chat à 1992m, il faut se lever bientôt. En effet, ce sommet régnant au dessus de vastes forêts de la vallées des Huiles est le dernier “2000m”. En toutes saisons, c’est un belvédère unique sur la Lauzière, les Bauges et la Vanoise. En outre, étant donné sa position, vous êtes à peu près certain d’être tranquille au départ du col du Grand Cucheron. Vous serez amenés à évoluer en forêt et à partir du col du Champet à avoir en ligne de mire le Grand Chat. Étant donné la position excentrée du sommet, les risques d’avalanches sont minimes. Attention toutefois au vent.

Notez également que non loin de là, se situent deux refuges ouverts en toutes saisons et forts agréables.

Topo Grand Chat

Où randonner en raquettes dans Belledonne ? et ailleurs

Comme indiqué au début de l’article, je me suis consacré uniquement à la partie Nord du massif de Belledonne pour vous proposer cette sélection pour votre randonnée en raquettes. Je n’ai aucun doute qu’il existe des itinéraires plus proches de Grenoble notamment autour de Chamrousse pour vous rendre à la Croix de Chamrousse et le Mont Saint-Mury non loin. Je n’ai pas non plus abordé les itinéraires côté vallée de la Maurienne, moins fréquenté, pourtant il en existe comme la Brèche des Ciseaux.