La Savoie est une terre de ski alpin avec les montagnes de la Vanoise et du Beaufortain. Ces dernières années, la pratique de la randonnée en raquettes en Savoie s’est développée notamment dans les massifs moins alpins mais toujours dépaysants. Je vous propose une série de balades en raquettes qui évitent les risques d’avalanches. N’oubliez pas la traditionnelle tartiflette ou raclette pour vous réchauffer en hiver !


La randonnée en raquettes en Savoie a le vent en poupe ces dernières années. Les touristes cherchent à élargir leurs activités de sport d’hiver et les stations de ski de descente et ski de fond font maintenant la part belle aux pistes raquettes. La pratique de la raquette à neige convient à toute la famille et aux débutants pour le plaisir de découvrir la neige au plus près.

Avoir une pelle, une sonde de détection et un DVA est un gage de sécurité supplémentaire. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à solliciter les services d’un guide ou accompagnateur en montagne pour vous aventurer dans les montagnes en toute sécurité. N’oubliez pas également de consulter mes conseils pour débuter en raquettes

Vous trouverez parmi ces itinéraires les plus beaux endroits pour faire de la raquette :

Cet article aborde d’autres montagnes de la Savoie avec le parc national de la Vanoise, la Lauzière et le Beaufortain. Les parcours de rando raquettes en Haute Savoie pourront faire l’objet d’un article ultérieur. Fait notable pour cette sélection, ils se déroulent toutes en dehors de toute station de ski avec sentier pour piétons et sentiers balisés !

1. Le refuge de Presset au pied de la Pierra Menta dans le Beaufortain

Au départ des Pars, cette balade en raquettes se déroule sur le versant sud, bien ensoleillé, qui mène au refuge de Presset. L’ambiance est alpine et franchement en pleine nature. Surveillez bien les pentes avalancheuses de part et d’autres du vallon de Foran. Le refuge de la Balme, souvent enseveli de poudreuse en Hiver, marque le vrai début de l’ascension vers le refuge de Presset. Le cheminement sur une pente régulière s’ouvre petit à petit sur de superbes panoramas sur les points culminants du Beaufortain et de la Vanoise.

Le refuge de Presset justifie bien une nuit en refuge tant il offre un superbe spectacle avec en point de mire la célèbre Pierra Menta. Il demeure souvent complet, charge à vous de réserver tôt une place pour une nuit en refuge. Cet itinéraire alpin qui vous amène à 2514 mètres d’altitude peut très bien se faire en ski de randonnée.

Topo Refuge de Presset

randonnée raquettes savoie refuge presset

2. La Roche Parstire au dessus du lac de Roselend dans le Beaufortain

randonnée raquettes savoie roche parstire

La Roche Parstire est une balade très populaire, aussi bien fréquentée par les randonneurs à raquettes que les skieurs de randonnée, au départ d’Arêches. À 2 109m, le sommet offre une vue époustouflante sur les principaux hauts sommets du Beaufortain, le mont Blanc et enfin le lac de Roselend. Le cheminement ne présente pas de grandes difficultés, exceptée la partie sommitale avec une pente plus prononcée qu’il est possible de contourner en effectuant des conversions.

Le départ peut se faire, soit depuis Arêches, ou alors pour affronter moins de dénivelé positif, près du hameau de Boudin. Garez-vous à ce moment à la barrière de la route du col des Prés fermée en Hiver. À 1 703 mètres d’altitude, le col des Prés marque un jalon avant la véritable ascension de la Roche Parstire en dehors de la ligne de végétation.

Topo La Roche Parstire

3. Les Portes de Montmélian dans le massif de la Lauzière, entre les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise

L’ascension aux Portes de Montmélian dans le massif de la Lauzière reste personnellement un très beau souvenir. Garez-vous à Celliers-Dessus juste avant la barrière qui barre la route du col de la Madeleine. Celle-ci sert pour le domaine skiable de Valmorel-Saint-François-Longchamp. Dès les premiers pas, le paysage s’avère spectaculaire au delà de la forêt et les vallons se succèdent souvent sur un épais manteau neigeux.

La randonnée est longue sur des pentes exposées au sud et donc au soleil. Il est préférable d’attendre la purge des pentes exposées avant de s’aventurer sur au point culminant de cette balade très fréquentée aussi bien en raquettes qu’à ski de rando. Le sommet à une altitude de 2459 mètres réserve un panorama assourdissant sur la combe de Savoie, les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, le Mont Blanc et le parc naturel régional des Bauges. Avec un peu de chance, vous serez au dessus des nuages !

Topo Portes de Montmélian

randonnée raquettes savoie portes montmelian

Avec ces agences de voyage partenaires, enfilez le sac à dos l’esprit tranquille ! Elles s’occupent de tout ! *

4. Le Char de la Turche sur les pentes du Grand Arc qui domine la combe de Savoie et la vallée de la Maurienne

randonnée raquettes savoie char de la turche

Le Char de la Turche se situe dans le chaînon du Grand Arc, une pyramide visible depuis la vallée de la Maurienne et la combe de Savoie. Ce dernier appartient au massif de la Lauzière, seulement séparé par le col de Basmont. Randonner en raquettes jusqu’au Grand Arc me semble dangereux en raisons de pentes très raides, à moins d’être équipé de crampons d’alpinisme et de piolets.

Le Char de la Turche, situé en contrebas sur la crête demeure plus accessible et moins risqué. Attention, le vent fait souvent son apparition, écartez-vous bien du bord pour éviter les bancs de neige qui s’effondreraient. A 2 010m, le belvédère offre une vue imprenable sur une large partie de la vallée de la Maurienne, le massif de Belledonne qui géologiquement est rattaché à la Lauzière, les Bauges et même le parc national des Écrins ! La vue est tellement à pic, quelque peu aérienne et les personnes qui souffrent de vertiges devront faire attention.

Topo Char de la Turche

5. Le refuge de la Glière dans le vallon de Champagny-le-Haut au coeur du parc national de la Vanoise

Jusqu’au hameau du Laisonnay-d’en-Haut, cette balade au départ du site nordique de Champagny-le-Haut reste très accessible à tous sur un chemin évident à suivre et sans difficulté d’abord en foret. Le cadre est splendide au cœur d’un vallon préservé du soleil en hiver et offre l’opportunité d’observer des bouquetins sur la face sud du vallon, principalement courant mars.

Avant de monter au refuge de la Glière, il est préférable de se renseigner sur l’état des avalanches dans le secteur. Vous êtes certains de ne croiser personne dans ces grands espaces assourdissants de silence et de beauté. La rando permet d’approcher de près les imposants sommets du parc national de la Vanoise pour une ambiance de haute montagne avec l’Aiguille d’Epena, la Grande Motte et la Grande Casse, ce dernier étant le point culminant du parc national.

Topo Refuge de la Glière

randonnée raquettes savoie vallon de champagny le haut

* Cet article contient des liens affiliés. Pour toute transaction sur les liens présentés, votre prix reste le même mais je touche une commission. Elle contribue à financer les frais du blog et à le maintenir en vie ! Merci !

Où faire de la raquette en Savoie ?

Dans cet article j’ai présenté une sélection de randos en raquettes en Savoie. Elle ne se veut pas exhaustive mais en effectuant des recherches approfondies, d’autres itinéraires se dégagent :

  • dans le Beaufortain on pourra également aborder une variante au refuge de Presset, avec l’ascension du col du Mont Rosset, également possible en boucle depuis le parking des Pars. Le Quermoz et la Croix du Berger au dessus du lac Saint Guérin sont également des choix judicieux.
  • dans la Vanoise, il est possible de s’aventurer sur le Dou du Bon Pierre et le dos de Crêt Voland.
  • dans les Arves, je vois bien le Crêt d’Ornon ou la Basse du Gerbier au pied des aiguilles d’Arves.

Quoiqu’il en soit, après une belle journée en raquettes, faites-vous plaisir et dégustez un plat parmi les meilleurs fromages de Savoie !

S'abonner à la newsletter
1 fois par mois, je vous tiens au courant des actualités du blog. Je n'ai rien à vendre si ce n'est du partage 🙂