Ô Tour de la Vallaisonnay, c’est une randonnée sauvage à la carte au coeur du parc National de la Vanoise avec plusieurs départs possibles, de nombreux refuges pour se ravitailler et dormir en tout confort.

http://www.vanoiserando.fr/


A la lisière de la vallée de Rosuel, de la Glière et de la Laisonnay, cette randonnée vous emmène au coeur du parc national de la Vanoise pour un parcours à la carte. Jamais loin des grandes stations alpines, elle s’en écarte suffisamment pour apprécier les grands noms du parc: Mont Pourri, Grande Casse. D’autres réjouissances vous attendent avec le lac de la Plagne, la cascade du Laisonnay, le col du Palais, du Grassaz des glaciers et séracs sans oublier la faune et flore locales.

Facile d’accès, soit depuis Champagny en Vanoise, soit depuis Peisey-Nancroix ou même Tignes, au terrain facile, ne nécessitant pas d’expérience particulière de la randonnée autre que celle de la prudence et équipement élémentaire, c’est au sein d’un refuge qu’il vous faudra passer la ou les nuits puisque le bivouac est interdit au sein du parc. De plus les refuges s’apparentent à des hôtels d’altitude, le choix est le maître mot entre dortoirs et chambres, et pension complète ou autonomie alimentaire. Même les Crocs sont fournis pour aérer les pieds avec une rude journée de marche.

Les marcheurs réguliers mettront 2 jours pour en faire le tour, tandis que les flâneurs pourront aisément prendre leur temps vu la profusion de refuges sur la boucle. Enfin pour ceux qui souhaitent se dégourdir les jambes en sortant des sentiers battus vers la pointe de la Vallaisonnay ou de la magnétique arête de l’Aliet tout deux au delà de 3000m.

En somme toute, une bien belle randonnée pour passer du temps en groupe, mais toutefois fréquenté en Eté. En hiver, certains refuges sont ouverts pour accueillir les randonneurs à ski, mais cela relève d’un tout autre niveau.