Vous avez du le voir avec le précédent article sur le Tour de la Vallaisonnay, la vidéo arrive sur PPLA !

Cela fait quelques années que je me projetais de me consacrer à la vidéo sans avoir le courage de me jeter à l’eau. La flegme et le besoin de recul m’en avaient empêché lors de mon périple à vélo vers Lisbonne. Il a fallu un déclic comme l’achat d’un trépied, déniché en occasion, le le Zomei Z888C permet aussi de détacher un pied pour ne le garder qu’en monopod. Bien pratique, notamment en vidéo ou les progrès techniques et informatiques permettent une bonne stabilisation d’ensemble.

En effet, malgré les idées, on ne s’improvise pas vidéaste du jour au lendemain. D’ailleurs le contenu que je réalise maintenant, bien que largement meilleur qu’à ses débuts, est encore sujet à de nombreuses améliorations.. et idées. Lancez vous dans la vidéo, vous verrez, les idées viendront naturellement.

exemple_prise_video

Par exemple sur la séquence ci-dessus que je filmais (la photo de couverture est l’envers du décor), le pêcheur se met à lancer sa canne et donne un effet intéressant qui lui a valu d’être intégré dans la vidéo finale. Alors qu’à la base je ne m’y attendais pas du tout. La vidéo, c’est pour moi une prolongation naturelle de la photographie. Elle me semble plus abstraite, plus complexe ce qui en fait un beau challenge cérébral lors du montage.

Le montage, parlons en. Celui-ci est justement est directement liée au style de la prise de vues, si l’on ne suit pas de script alors le montage sera rapidement un casse-tête, nécessitant de visionner de multiples fois les rushs. Pour le moment, je réalise le montage avec Shotcut, un logiciel open source, munie d’une interface austère mais efficace. Je suis encore très loin de pouvoir exploiter ses possibilités, notamment de filtre audio et vidéo pour lesquelles mes compétences manquent cruellement.

exemple_prise_video_second

Enfin, je viens tout juste de faire l’acquisition d’un micro RØDE VideoMicro pour pallier aux défauts de son inhérents au micro interne de l’appareil photo. Et aussi parce que j’en ai marre de n’entendre que le vent!

Depuis la première vidéo bricolée avec les moyens du bord suite à mon raid à ski en Laponie à celle, assez complète de près de 4 min du Tour du Mont Viso (elle sera incluse dans un article présentant le trek) il y a eu des progrès réalisés en matière de rythme, cadrage, musique. Toutes les vidéos sont à visionner sur mon compte Vimeo crée pour l’occasion. D’autres idées sont à venir et j’aimerais idéalement, dans le meilleur des mondes, faire un film consécutif à un long voyage de quelques semaines.

Reste à trouver le thème, la destination et écrire un script !